L’approche sociologique en architecture

Dernière mise à jour : 8 nov.



Comment construire un bâtiment collectif sans se préoccuper de ses futurs habitants ? Avec l'approche sociologique en architecture, grâce aux études de sciences humaines et sociales, il est possible de créer des habitations, et autres lieux de vie ou de passage, répondant aux besoins de la population. C'est ainsi que la sociologie et l’architecture collaborent afin d'étudier les habitudes des habitants et leurs besoins. Mais comment la sociologie urbaine peut-elle aider le travail architectural ?

C’est sur ce point que l’Atelier HOZE vous répond aujourd’hui. Avant de vous parler de notre processus de création ou des types de projets que nous menons, nous vous livrons un secret… pas si secret. En architecture, on ne fait pas uniquement appel à la science.


La sociologie au cœur de notre espace de vie


La sociologie, c'est quoi ? Et bien oui, autant commencer par le début ? Après tout, on ne fabrique pas un bâtiment sans fondations stables.

Comment peut-on affirmer que la sociologie a sa place dans l'architecture ? Les sciences humaines et sociales sont l'étude des relations, actions et représentations sociales au travers desquelles se constituent les sociétés.

L'approche sociologique vise à comprendre comment les sociétés fonctionnent, se transforment et quels sont leurs besoins. Elle s'intéresse aux rapports des individus par rapport à la société, aux différents parcours de vie, aux groupes sociaux (famille, amis, collègues de travail) et à l’environnement en tant qu’espace qui les entoure.

C’est une discipline qui regroupe un ensemble de méthodes d'observation, de manières de penser et de cadres d'analyse en évolution qui peuvent s'appliquer à une multitude de phénomènes sociaux. On réfléchit ainsi aux biais cognitifs des individus, à leurs aspirations, leurs freins ou encore leur manière d’envisager le changement.


Une architecture humaine


La sociologie intervient en architecture par le biais d'une prise de contact avec les futurs usagers. Démarrer un projet cela commence par mener une étude des habitudes de vie et des besoins des futurs usagers.

C’est ainsi que l’architecte doit prendre le temps d’observer et de comprendre les comportements des usagers. C’est en menant ces observations qu’il pourra créer un espace vivant qui respecte les besoins et les usages.

Les sciences humaines et sociales vont permettre aux architectes d'avoir des clés de compréhension grâce à leurs analyses et études des êtres humains que ce soit en collectivité ou en individualité.

La sociologie est donc une discipline à la fois macro et micro. On analyse le monde, un pays, une société, une ville, un quartier ou une famille.


Architecte et sociologue dans l’âme


Ayant commencé ses études en sociologie à l’université, Zeenat Hoang, la tête pensante de l’Atelier HOZE a vocation à créer des projets qui s’adaptent aux usagers. C’est pourquoi dans son processus de création, elle va en premier lieu analyser et observer les habitudes et les comportements des futurs usagers.

Pour prendre un exemple, elle a été mandatée pour un projet de cour de récréation au sein d’une école primaire https://www.atelierhoze.fr/classe-verte. Elle a donc passé du temps à observer la cour à différents moments de la journée. Dans les creux et moments calmes, à l’entrée et la sortie des élèves le matin et le soir, mais aussi au moment fatidique de la récréation. Elle a pu observer les enfants jouer pour voir comment ils s’appropriaient la cour actuelle (les postures, les actions, les mouvements, les relations, etc.). C’est là que commence le travail d’un architecte. On ne crée pas pour le plaisir d’imaginer des lieux et des édifices, mais pour que les usagers puissent s’y sentir bien et à leur place.

 

Pour en savoir plus sur ce que nous pouvons vous apporter, contactez-nous dès aujourd’hui. Toute l’équipe de l’Atelier HOZE est à votre écoute.